6 conseils pour une sécurité informatique sans faille

Sécurité informatique

Pensez-vous qu’il suffit d’installer un antivirus sur votre ordinateur pour être protégé contre les logiciels malveillants ? Si c’est le cas, vous vous trompez. La protection d’un ordinateur contre les logiciels malveillants est complexe. Les malwares pouvant entrer dans votre ordinateur de différentes façons, vous devez diversifier votre stratégie de défense. Vous trouverez ci-dessous 6 conseils pour une sécurité informatique sans faille.

#1 Changez de comportement

Votre sécurité informatique dépend beaucoup de votre comportement. Le bon sens et la prudence sont essentiels pour réduire les risques d’infection par des logiciels malveillants ou le vol de vos données.

Sécurité informatique
En informatique, la prudence et le bon sens doivent toujours être de mise car il peut y avoir des personnes mal intentionnées parmi les gens avec qui vous interagissez dans le cadre du travail, sur les réseaux sociaux, en association ou ailleurs.

Beaucoup disent que le meilleur antivirus se situe entre le clavier de l’ordinateur et le fauteuil. Lorsque vous naviguez ou utilisez l’ordinateur hors ligne, agissez comme si vous étiez dans des situations réelles.

Par exemple, laisseriez-vous la porte d’entrée de votre demeure ouverte lorsque vous sortez ? Souhaiteriez-vous donner les détails de votre carte de crédit à la première personne qui passe dans la rue ? Accepteriez-vous des cadeaux d’un étranger dans la rue ?

#2 Tirez le meilleur des programmes de protection

Utilisez un antivirus avec protection en temps réel, un anti-malware (ou antispyware) pour une analyse à la demande et un firewall. Vous devrez également installer des scanners en ligne, des scanners portables, des scanners cloud et des scanners hors ligne. 

Effectuez immédiatement des analyses complètes du système avec différents scanners, dès que les symptômes d’infection par des logiciels malveillants sont connus. N’utilisez pas deux antivirus avec protection en temps réel. Il y a un risque de conflits et de dysfonctionnements.

En général, si vous souhaitez avoir deux produits de protection actifs (antivirus et antispyware par exemple), l’analyse en temps réel de l’un des deux devra être désactivée.

#3 Gardez le système et les programmes à jour

Chaque jour, de nouvelles variantes de logiciels malveillants se propagent et les bases des antivirus sont mises à jour très souvent, même plusieurs fois par jour. Activez la mise à jour automatique, si votre programme le permet, pour être protégé au plus tôt, même contre les nouveaux dangers.

Maintenez également Windows et Office à jour. Microsoft publie fréquemment des mises à jour de sécurité, qui sont utilisées pour empêcher les virus et les attaques d’autres ordinateurs, en fermant les failles de sécurité Windows. Activez la mise à jour automatique de Windows.

Maintenez aussi à jour les programmes et les composants non-Microsoft, en particulier les navigateurs, les programmes de lecture de PDF, Adobe Flash, Java, QuickTime, Silverlight, les add-ons, les plugins, etc.

En fait, les pirates informatiques exploitent souvent les nombreuses failles de sécurité de ces programmes pour accéder à votre ordinateur ou installer des logiciels malveillants. Essayez donc d’obtenir la version la plus récente sur votre ordinateur.

#4 Faites attention au choix de vos mots de passe

Utilisez des mots de passe différents pour chaque site ou service nécessitant des mots de passe. S’ils volent un mot de passe, il sera plus difficile pour les pirates informatiques de déverrouiller d’autres éléments de votre identité en ligne. Idéalement, utilisez un gestionnaire de mots de passe tel que KeePass, LastPass ou Password Safe.

Utilisez des programmes de protection contre les enregistreurs de frappe tels que Neo’s SafeKeys ou SpyShelter, qui proposent des claviers virtuels et d’autres protections. Ces programmes sont particulièrement utiles lorsque vous devez saisir un mot de passe pour accéder à un compte en ligne.

Choisissez toujours des mots de passe d’au moins 8 à 10 caractères; inclure des lettres majuscules et minuscules, des chiffres et des symboles spéciaux. Ne répétez pas des lettres ou des séries de chiffres. Ils sont évidents et faciles à deviner.

Vérifiez la validité de vos mots de passe avec Password Security Scanner, un programme gratuit qui affiche sur un seul écran la force de vos mots de passe. Sinon, vous pouvez également utiliser le vérificateur de mot de passe de Microsoft, un outil gratuit permettant de vérifier la force d’un mot de passe.

Ne communiquez jamais vos mots de passe, pas même par courrier électronique. Aucun service légitime ne vous demandera jamais d’envoyer votre mot de passe par courrier électronique. Soyez prudent lorsque vous entrez des mots de passe, en particulier dans des lieux publics.

Il peut y avoir des yeux indiscrets ou même des caméras qui enregistrent vos mouvements. Éditez vos mots de passe régulièrement. S’il s’agit de mots de passe importants, l’idéal est de les changer tous les 2-3 mois.

Connexion
Comme pour le code du distributeur automatique, il serait préférable de s’assurer que personne ne regarde ce que vous tapez.

#5 Prenez des précautions avec votre messagerie

Si vous utilisez un client de messagerie tel qu’Outlook ou Thunderbird, utilisez un filtre antispam comme Spamihilator. Ce programme gratuit élimine les e-mails qui représentent des dangers ou du spam avant de les télécharger sur votre ordinateur, ce qui réduit le risque de cliquer accidentellement sur un lien, une image ou une pièce jointe dangereux.

Si vous utilisez des programmes de messagerie, définissez le niveau de protection maximal dans leurs options. N’ouvrez les courriels qui sont clairement suspects. Faites attention lorsque vous ouvrez des messages électroniques avec des expéditeurs inconnus. N’ouvrez jamais de pièces jointes suspectes dans des courriels.

De nombreux virus sont envoyés sous forme de pièces jointes dans les messages électroniques ou les fils de discussion et se propagent dès que ces pièces jointes sont ouvertes. Les virus se cachent également dans les images amusantes, les cartes de vœux, ainsi que les fichiers vidéo et audio. N’ouvrez pas des pièces jointes inconnues, même si elles proviennent d’expéditeurs connus.

#6 Téléchargez avec modération

Avant de télécharger quoi que ce soit, vérifiez la réputation du site à partir duquel vous effectuez le téléchargement et lisez les commentaires éventuels sur le fichier ou le programme à télécharger. Évitez de télécharger si quelqu’un signale qu’un logiciel malveillant a été détecté dans le fichier ou le programme.

Téléchargez des fichiers et des programmes uniquement à partir de sources faisant autorité. Téléchargez de préférence chaque programme sur son site Web officiel. Si possible, analysez le programme téléchargé avec un antivirus avant de l’installer.

Sécurité informatique
Soyez prudent si vous utilisez des programmes crackés. Ils contiennent souvent des virus ou d’autres types de programmes malveillants qui peuvent briser votre sécurité informatique.

Utilisez VirusTotal pour vérifier chaque fichier avant de l’ouvrir. C’est un excellent service en ligne gratuit de Google qui analyse les fichiers suspects et les URL. Il permet l’identification rapide de virus, de vers, de chevaux de Troie et d’autres types de programmes malveillants.

6 conseils pour une sécurité informatique sans faille
Retour en haut