L’impact des réseaux sociaux sur la société

Impact des réseaux sociaux

Le réseautage social est une invention du 21e siècle qui a changé la vie quotidienne de milliards de personnes dans le monde. En quelques années, les réseaux sociaux ont conquis des milliards d’adeptes au point de devenir un véritable phénomène de société. Quels avantages et inconvénients peuvent être attribués aux réseaux sociaux et comment affectent-ils le monde qui nous entoure? Pouvons-nous dire que l’utilisation des médias sociaux est devenue une dépendance de notre époque ? Regardons de plus près ce phénomène.

Un phénomène en plein essor

En janvier 2019, le nombre total d’utilisateurs actifs de médias sociaux dans le monde était de 3,484 milliards. Ce chiffre représentait 45% de la population mondiale et constituait une augmentation de 9% par rapport à l’année précédente. De même, 3.256 milliards de personnes utilisaient les sites de réseautage social sur des appareils mobiles.

Impact des réseaux sociaux
Certaines personnes ne peuvent plus imaginer la vie sociale sans Facebook, Instagram, Twitter, Snapchat ou autres réseaux sociaux.

Les hommes âgés de 25 à 34 ans constituent le groupe d’utilisateurs le plus nombreux (19%), tandis que les plus de 65 ans constituent le plus petit groupe (2%). Les études ont montré que chaque utilisateur passait en moyenne 2 heures et 16 minutes sur les médias sociaux au cours de la journée. Il est à noter que ce temps varie en fonction de la culture. Les habitants des Philippines y passent 4 heures et 12 minutes par jour, tandis que les Japonais n’y consacrent que 36 minutes.

Facebook est le portail le plus fréquentés par les utilisateurs des réseaux sociaux. Le portail de Zuckerberg conserve toujours la position de leader et est actuellement utilisé par plus de 2.271 milliards d’utilisateurs. Juste derrière, vient YouTube avec 1.900 milliards d’utilisateurs. La troisième place revient à Instagram avec 1 milliard d’utilisateurs.

L’année 2018 a été moins favorable pour Snapchat et Twitter. La première application a chuté de 12% (-41 millions d’utilisateurs) et Twitter a connu une chute de 2,7% (-9 millions d’utilisateurs). En octobre 2019, environ 6.000 tweets étaient produits par seconde en moyenne.

En moyenne, les boutons « J’aime » et « Partager » de Facebook sont consultés quotidiennement sur près de 10 millions de sites Web. Cinq nouveaux profils sont créés chaque seconde. Toutes les 60 secondes sur Facebook, 510.000 commentaires sont publiés, 293.000 profils sont mis à jour et 136.000 photos sont envoyées.

Impact des réseaux sociaux sur les individus

À chaque coin de rue, nous pouvons rencontrer des personnes qui font défiler des publications sur leur smartphone ou leur tablette. Cependant, la réalité présentée dans le monde virtuel diffère définitivement de ce que nous rencontrons dans la réalité.

Chaque jour, nous regardons les succès et les réalisations de nos amis, leurs meilleures photos et leurs voyages fantastiques. En plongeant dans l’image ainsi présentée, on peut en conclure que tout le monde autour de nous vit dans un monde idéal dépourvu d’émotions négatives ou de problèmes. Fonctionner dans un monde coloré, créé par les réseaux sociaux peut entraîner de fortes fluctuations de l’estime de soi. 

Les utilisateurs qui publient facilement du contenu sur eux-mêmes sur des sites de réseaux sociaux peuvent tomber dans ce que l’on appelle cercle vicieux de la présentation de soi. Bien que le motif le plus courant de ce type d’activité soit le désir d’accroître l’estime de soi, il peut en résulter une détérioration du bien-être. 

Améliorer votre propre image sur ce type de portails est très simple: il vous suffit d’un message ou d’une photo pour vous montrer sous un meilleur jour. Cependant, prendre part à une quête sans fin de «like» peut entraîner un désir constant d’apprécier et d’évaluer positivement les autres. À long terme, une telle présentation de soi constamment orientée peut être fatigante et exigeante sur le plan mental.

L’impact des réseaux sociaux sur les entreprises

Les médias sociaux n’ont pas seulement influencé la vie et le comportement des personnes. Ils ont également contribué à des changements dans le fonctionnement des entreprises du monde entier. Dans le passé, pour connaître l’offre d’une entreprise donnée, il fallait se rendre dans un magasin d’articles de papeterie, consulter un catalogue de publicités ou consulter un site Web, le cas échéant. 

Actuellement, il suffit d’aller sur Facebook ou Twitter pour savoir ce que nos marques préférées proposent et les promotions en cours. Les réseaux sociaux sont plus saturés en offres de vente que ce qui était supposé être à l’origine. Cela n’est pas surprenant, car aucun autre médium n’a une gamme aussi vaste de possibilités pour créer une image de marque.

L’impact des réseaux sociaux peut être perçu non seulement dans les activités promotionnelles des entreprises, mais également dans les moyens de communication. Les utilisateurs partagent non seulement les opinions sur les profils des entreprises, mais posent également des questions ou déposent des plaintes. 

Pour répondre aux attentes des clients d’aujourd’hui, les marques doivent réagir immédiatement, car dans le monde en ligne, nous attendons des informations instantanées.

Réseaux sociaux
Pour les entreprises, les réseaux sociaux constituent un bloc médiatique très efficace pour toucher des cibles. Des compétences et professionnels nouveaux comme les Community managers ont vu le jour et moult sociétés les recrutent à tour de bras.

La montée en puissance des fake news

Il y a cinquante ans de cela, on disait que la rareté de l’information pouvait menacer la liberté d’expression. Aujourd’hui, c’est exactement le contraire qui se produit. Les réseaux sociaux, avec la grande masse d’informations qu’ils produisent, nous apparaissent problématiques et ambigus, aussi riche en opportunités qu’en pièges. En réalité, il semble que les médias et le réseau ne soient plus des moyens de communication simples, mais qu’ils soient entrés si fortement dans la vie quotidienne qu’ils apparaissent maintenant comme notre véritable habitat.

Les médias sociaux ont rendu très facile la diffusion rapide de l’information. Les fils d’actualité de Facebook et de Twitter s’actualisant très rapidement, les téléspectateurs ne vérifient pas toujours ce qu’ils ont vu. Une grande partie du contenu est également diffusée à travers des images et des vidéos, qui peuvent ou non être basées sur des informations valides. 

Bien sûr, beaucoup de posts sont créés pour être drôles, mignons ou scandaleux. D’autres, cependant, sont destinés à influencer notre pensée. Même les liens vers de vrais articles peuvent être trompeurs. Il faut également dire que la plupart des gens qui voient un titre et un lien ne lisent jamais l’article en entier.

Bien sûr, la plupart des fausses nouvelles ne vous disent pas qu’elles sont fausses. Il existe maintenant plusieurs catégories de ce que l’on pourrait appeler des faux sites d’information.

L’impact des réseaux sociaux sur la société
Retour en haut